L' approche Trager pour qui ? pour quoi ?

 

Le TRAGER est accessible à tous, femmes, hommes, enfants, personnes âgées et s'adapte aux besoins de chacun.

Trager pour soulager : stress, mal de dos, tensions et raideurs, mal être physique et psychologique, fatigue, trouble du sommeil.

 

-améliore le fonctionnement des systèmes nerveux, digestifs,

respiratoire, favorise  une meilleure circulation,  

 

-diminue le stress et la fatigue, favorise la détente et la concentration,

 

-procure une sensation de bien-être, effet méditatif, 

 

-stimule la créativité, favorise les potentiels artistiques et sportifs

 

Le Trager est très bénéfique dans certaines situations pathologiques où il peut être complémentaire des traitements médicaux spécialisés.

 

-douleurs chroniques, mobilité réduite ou troubles musculo-squelettiques

 

-suites de traumatismes (physiques ou psychiques)

 

-maladie neuro-dégénératives (sclérose en plaques, Parkinson, Alzheimer)

 

-rééquilibrer sa posture, retrouver la confiance dans son corps et notamment dans les maladies chroniques comme la Fibromyalgie)  

 

-difficultés motrices suite à un AVC.


Le Trager pour toute personne désireuse d'améliorer son état de bien être, d'harmonie et de paix intérieure. 

 

Vers des Sensations de Légèreté, Fluidité, Profondeur, Ouverture, Souplesse, Élasticité, douceur, Paix ... 

 

INTÉGRATION PSYCHO-CORPORELLE

 

Les effets d’une séance atteignent le niveau subconscient et se ressentent longtemps après. Par une relaxation des muscles de l'ensemble du corps cette approche permet un apaisement des états d'anxiété, de tensions, un meilleur équilibre psychologique. 

 

Les changements et les sensations s’expriment par un accroissement de l’énergie, une détente profonde, une aisance corporelle accrue, une plus grande mobilité des articulations, un meilleur fonctionnement des organes et systèmes, une autre perception de son axe, une paix intérieure et une unité corporelle. Plus les cellules expérimentent un nouvel état d’être, plus ceci s’inscrit en elles.